Tarifs

Combien ça coûte?

Bon à savoir

Une bonne traduction ne laisse pas apparaitre les acharnements et les luttes qu’elle a exigés. Ce n’est pas une traduction mot à mot, ce n’est pas un calque de la langue de laquelle on traduit (langue source) vers celle dans laquelle on traduit (langue cible), mais un métier exigeant des connaissances et des compétences particulières allant bien au-delà de la connaissance de deux langues. C’est un art. Comme du bon vin, un traducteur s’améliore avec les années. Et de même que le prix d’un diamant bien travaillé ne peut se comparer à celui d’une pierre de pacotille, il y a lieu d’évaluer dans une même optique un travail fruit d’expérience, de connaissance, d’assiduité et de talent. Le tarif se mesure en fonction du professionnalisme et de l’excellence.

Si, pour choisir un traducteur, votre critère est de trouver le moins cher, vous n’êtes pas sur le bon site. Vous pourrez toujours trouver un ami ou une connaissance sachant les deux langues, même parfaitement, qui vous proposera un prix meilleur marché. Un traducteur amateur peut vous proposer un prix « tentant » et vous pouvez même obtenir une traduction gratuite de Google Translate. Le résultat sera en conséquence.

Plus d’une fois des clients se sont adressés à moi après avoir passé par un traducteur « bon marché » qui ne les a pas satisfaits. Ce qui est bon marché, on le sait, peut revenir très cher. Traductrice ayant plus de vingt ans d’expérience, je peux vous assurer une traduction professionnelle et peaufinée qui justifie son prix.

Le tarif de base d'une traduction écrite se calcule d'après une unité de traduction d'une page de 1500 caractères (espaces compris) ou de 250 mots.

Il faudra compter une surcharge de 25% pour chacun des paramètres suivants :
 1.     Texte académique, scientifique, technique ou autres textes exigeant beaucoup de recherches ou de vérifications.
2.     Texte relevant d’un domaine inédit exigeant des trouvailles linguistiques.
3.     Texte littéraire ou poétique
4.     Source non claire (manuscrit, texte défectif ou imparfait, corrections en cours de travail).
5.     Travail urgent
6.     Traduction de films exigeant de visionner la source ou limitation technique pour les sous-titres.
7.     tableaux ou mise en page

Le tarif pour un texte court (inférieur à 250 mots) sera le même que celui d'une page.

Pour l'interprétation, la rémunération se fait à la journée, quel que soit le nombre d'heures de travail.

Retour haut de page Aller au contenu principal